Boucles d’Oreilles d’après George Sand grenat véritable

69,00

Category:

Description

George Sand se proclamait volontiers fille d’un patricien et d’une bohémienne, une double appartenance sociale qui a fortement façonné sa personnalité. Si son enfance et son adolescence en ont été déchirées, ses combats politiques n’y sont probablement pas étrangers et son oeuvre littéraire et théâtrale en est imprégnée.

Dans ses œuvres de jeunesse –autobiographies transposées – romanesques et lyriques, l’amour se heurte aux conventions et aux préjugés. Devenue la « bonne dame de Nohant », George Sand se tournera… « vers un idéal de calme, d’innocence et de rêverie ».

On a beaucoup glosé sur la vie amoureuse de George Sand et, notamment, sur ceux de ses amants les plus célèbres. D’autres amours pourtant, ont structuré ou accompagné sa vie. On dit aujourd’hui qu’elle était une femme libre, mais l’indépendance a un prix. Être femme indépendante était très difficile en 1825. Sa vie privée fut un combat, souvent houleux et toujours douloureux.

La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne se guérit jamais
George Sand à Bocage, 23 février 1845.
 
Matière : Laiton sans nickel
Couleur : Grenat véritable
Dimensions : 5 cm
Poids : 9 grs