Broche inspirée du patrimoine Scythe (Ensemble de peuples indo-européens d’Eurasie en grande partie nomades)

25,50

Category:

Description

roche inspirée d’une plaque ronde retrouvée  dans un des deux caveaux de la nécropole de Gorgippia (emplacement de la ville moderne d’Anapa). Elle porte neuf incrustations de turquoises brodées d’un motif perlé. Ce chiffre de neuf, que l’on retrouve souvent, a-t-il, comme on l’a supposé, une signification symbolique précise ? Il autorise en tout cas une disposition heureuse en deux fois quatre pierres, en étoile autour de l’incrustation centrale

Musée Central d’Almaty

L’Asie centrale englobe le Kazakhstan, l’Ouzbékistan, le Turkménistan, le Kirghizistan ainsi que le Tadjikistan auxquels on rattache habituellement le Xinjiang chinois et l’Afghanistan. L’histoire de ces contrées est très ancienne. Des pétrographes découverts à Tamgaly ou à Sarmysh en témoignent alors que les découvertes archéologiques montrent que les Scythes y étaient déjà implantés dès le premier millénaire avant notre ère. Habiles orfèvres, les Scythes excellaient dans le travail de l’or. On peut d’ailleurs voir leurs œuvres au musée d’Almaty. L’Asie centrale fut aussi la patrie des Amazones, de redoutables guerrières que décrivit Hérodote. Ailleurs, d’autres lieux, tel Nisa, rappellent d’autres populations dont les Parthes alors que la ville de Samarkand évoque Alexandre le Grand et la belle Roxane. La ville de Samarkand, carrefour important de la route de la soie, évoque aussi Gengis Khan et Tamerlan. Le premier pour l’avoir détruite et le second pour en avoir fait la capitale d’un empire.

 

 

 

 

Caractéristiques

  • Matière : Etain
  • Finition : Doré
  • Couleur : Résine de couleurs
  • Dimensions : 4 cm
  • Poids :15,5 grs